Le premier janvier est souvent synonyme de nouvelle dynamique ou du moins d'une volonté d'améliorer les choses. Comment faire de ce déclic un vrai élan (🦌) qui dure dans le temps.

Roger Moose, notre mascotte, vous aide à y voir plus clair en répondant aux questions de ses abonnés.

Pour recevoir son défi hebdomadaire, chaque mercredi, abonnez-vous par ici.

La situation : On est rentré depuis 2 semaines et on n’arrive déjà pas à suivre nos bonnes résolutions de début d’année. Que faire ?

Voici 3 conseils pour mettre toutes les chances de son côté

Lutter contre nos biais

Aucune amélioration n’apparait du jour au lendemain. C’est surtout un travail d’endurance et il est classique qu’après un mois d’auto-discipline les urgences du quotidien reprennent le dessus et qu’on se sente dos au mur. En prendre conscience est un excellent signal, ça veut dire qu’on sent le dérapage, il est temps de prendre un peu de recul avant de repartir.

Célébrer les premières victoires

Si vos résolutions concernent l’équipe (ex : meilleure communication, points réguliers …), il est pertinent de célébrer vos premières victoires (ex : message sur Slack, croissants le vendredi …) et de vous offrir des soupapes de sécurité dès que vous sentez la dérive (ex: OK, on a laissé passer notre point de synchro lundi, pas de point cette semaine, mais on reprend le rythme lundi prochain)

Mesurer vos progrès

Pour constater qu’on est sur le bon chemin et éviter la démotivation individuelle puis collective, il est primordial de mesurer vos progrès. Choisissez un nombre restreint d’indicateurs simples à suivre (humeur de la semaine, deadlines projet) et faites ensemble un point sur leur évolution chaque mois, par exemple.

Conclusion

Les résolutions que vous arriverez à "découper" en étapes progressives seront celles que vous réussirez à mettre en oeuvre sur le long terme.

Pour finir, voici quelques autres défis à explorer dans le même thème :

Footer_Roger_gd@2x-2