La multiplication des outils de communication au travail rendent la concentration de plus en plus difficile à trouver. Comment se préserver pour avancer correctement sur ses tâches ?

Roger Moose, notre mascotte, vous aide à y voir plus clair en répondant aux questions de ses abonnés.

Pour recevoir son défi hebdomadaire, chaque mercredi, abonnez-vous par ici.

La situation proposée : c'est la troisième fois cette semaine qu'on me tape sur l'épaule pour me demander un service... comment me protéger ?

Voici 3 conseils pratiques passer le message

Filtrer

D'un coté, les salariés sont en moyenne coupés dans leurs tâches toutes les 12 minutes, de l'autre, une étude montre qu’il faut environ 25 minutes pour se concentrer après une interruption... sacré casse-tête ! Essayez de traiter la demande de votre collègue en mois de 60 secondes (refocalisation beaucoup plus rapide) en le questionnant. Si la réponse est triviale et immédiate, débloquez-le, sinon proposez-lui un point lors de votre prochaine pause.

Remettre à plat

Si le sujet est récurrent, revoyez votre organisation : pas la vôtre personnellement mais celle de l'équipe, de façon à dédier des moments au partage de connaissances et aux retours d'expérience. Ça peut être autour d'un déjeuner ou un vendredi matin chaque mois, à vous d'imaginer vos routines pour travailler efficacement.

Capitaliser

Outre la répétition des demandes, un autre élément est leur similarité. Si plus de 2 personnes vous demandent à peu près la même chose sur la période d'un mois, il est sans doute pertinent de formaliser ce savoir pour faciliter son partage. À vous d'imaginer ensemble la bonne modalité de transmission et de mise à jour : formation, note, tutoriel.

Conclusion

Cloisonner travail individuel et interactions avec ses collègues exige la création de règles communes et une certaine discipline.

Pour finir, voici quelques autres défis à explorer dans le même thème :

Footer_Roger_gd@2x-2