Animer son équipe en période de crise est un véritable challenge car nous ne réagissons pas tous de la même manière ni au même rythme face à un échec.

Roger Moose, notre mascotte, vous aide à y voir plus clair en répondant aux questions de ses abonnés.

Pour recevoir son défi hebdomadaire, chaque mercredi, abonnez-vous par ici.

La situation

Les résultats de mon équipe ne sont pas au niveau. Nous sommes très loin des objectifs fixés par la direction. Comment motiver, fédérer, donner envie dans cet environnement sous pression ?

5 leviers pour remobiliser votre équipe

Tout ne va pas mal

À l’heure de compter les points, le tableau est rarement totalement noir. Il s’agit de distinguer mauvaise performance de chaque membre de l’équipe (projet mal géré, vente non réalisée) et contexte défavorable (retard d’un client, nouvelle offre concurrente sur le marché) pour évaluer la situation et réagir correctement avec son équipe.

Repenser l’organisation

Les mauvais résultats sont aussi une source d’opportunité. L’opportunité de prendre du recul pour ajuster ou revoir complètement le mode de fonctionnement de l’équipe. Avec l’ambition de mieux répondre aux nouvelles situations.

Identifier les forces individuelles

C’est aussi dans ce genre de situations qu’émergent des personnalités, à l’aise dans les turbulences. Repérez les individus équipés pour dépasser ces obstacles et impliquez-les dans la mise en place de changements dans votre équipe.

Construire ensemble des objectifs réalistes.

Si les résultats ne sont pas bons, c’est aussi qu’ils n’étaient pas nécessairement bien établis. Impliquez vos collègues dans la définition de ces derniers et pensez bien aux jalons pour les atteindre. Imaginez un escalier et la hauteur de chacune de ces marches. Pour vous y aider, il y a une box pour ça.

Célébrer les réussites

Autre élément important lorsque le moral est en berne, pensez à féliciter et célébrer tout progrès collectif. Il est important que chacun sente qu’il peut contribuer à l’effort global et que cela permet à l’entreprise de progresser.

Conclusion

Remobiliser les membres de son équipe nécessite de prendre un peu de hauteur et de dépasser les émotions négatives (peur, colère, dépit) pour envisager le futur avec sérénité.

Pour finir, voici quelques autres défis à explorer dans le même thème :

Footer_Roger_gd@2x-2