L'exercice de l'entretien individuel annuel peut être périlleux lorsqu'il n'est pas assez préparé.

Roger Moose, notre mascotte, vous aide à y voir plus clair en répondant aux questions de ses abonnés.

Pour recevoir son défi hebdomadaire, chaque mercredi, abonnez-vous par ici.

La situation : j'ai annoncé son augmentation à un collègue, mais il est déçu et s'attendait à plus. Que faire ?

3 conseils pour gérer la situation

Écouter

Prenez un moment pour échanger et comprendre les raisons de son ressenti. Sans jugement, laissez-le articuler sa pensée en lui demandant simplement de la fonder sur des faits et des éléments rationnels. Une fois son argumentaire reformulé, donnez-lui votre feed-back en expliquant les raisons de son augmentation et les leviers à votre disposition.

Laisser du temps

L’annonce d’un imprévu génère naturellement une dose de stress. Ce stress se matérialise par des émotions, des paroles ou des attitudes parfois mal maîtrisées. La tentation du manager attentif est alors de vouloir résoudre le problème le plus rapidement possible. Il peut être pertinent ici de laisser quelques jours entre l’annonce et le débrief pour permettre à votre collègue de s’approprier la nouvelle.

Remotiver

Profitez de cet évènement pour programmer un point de synchronisation avec votre équipe. Pas sur vos projets cette fois-ci, mais sur la motivation de chacun.e et son concours à la dynamique d’ensemble. L’objectif est notamment de montrer que la rémunération, élément certes important, n’est pas l’unique levier d’épanouissement au quotidien.

Conclusion

Vous l'aurez compris il s'agit de faire preuve d'empathie. Pensez également, sans attendre de consignes de votre management, à programmer des points de suivi plus régulier afin d'éviter des différences de perception trop importantes à l'avenir.

Pour finir, voici quelques autres défis à explorer dans le même thème :

Footer_Roger_gd@2x-2