Le sentiment d'être désoeuvré est au moins aussi frustrant que celui d'être submergé par les tâches à faire. Comment en parler sans mettre en défaut son manager ?

Roger Moose, notre mascotte, vous aide à y voir plus clair en répondant aux questions de ses abonnés.

Pour recevoir son défi hebdomadaire, chaque mercredi, abonnez-vous par ici, c'est gratuit.

La situation : je m'ennuie au travail, comment aborder le sujet avec mon manager ?

3 pistes de réflexion pour sortir de cette situation

Un ennui ? Quel ennui ?

La première chose dans cette situation serait de réussir à qualifier cet ennui. Le  problème vient-il d’un manque de travail à réaliser ou de la nature des tâches ? Prenez quelques instants pour réfléchir aux raisons de votre ennui en listant les faits manquants qui illustrent la situation.

Demander du feed-back

Pas évident de taper sur l’épaule de votre manager et de lui glisser un « Je m’ennuie » sans contexte. Aussi compliqué à formuler qu’abrupte à recevoir comme message. Profitez d’un point individuel ou provoquez l’échange pour exposer les faits qui sont à l’origine de votre démotivation. Demandez-lui son avis sur la situation.

Replacer dans un contexte plus global

Si le sujet est un manque de volume de travail, vous pouvez imaginer ensemble des sujets d’exploration à la marge de votre périmètre qui aideront l’équipe à progresser. Si c'est la nature du travail le souci, peut-être faut-il aller chercher dans les ambitions personnelles (certification, compétences, argent) la motivation qui fera du travail à réaliser un levier de concrétisation de ces projets.

Conclusion

Rien de honteux à exprimer son ennui. Pensez à demander à voir votre manager sans tarder. En tant que manager, jeter un oeil au Dream Manager de M. Kelly peut être utile.

Pour finir, voici quelques autres défis à explorer dans le même thème :

Footer_Roger_gd@2x-2